Les couleurs: comment faire les bonnes associations?

Associer les bonnes couleurs peut rapidement devenir un véritable casse-tête. On s’est tous déjà au moins une fois retrouvé indécis devant un assemblage parce qu’on n’était pas sûr du mariage des couleurs. Est-ce que ce jean va sur cette couleur de chemise ? Est-ce que ces baskets se marient avec ce tee-shirt ? Voilà les quelques questions que nous nous posons souvent.

Pourquoi porter de la couleur?

Il existe à ce jour une très grande variété de couleurs. Cette multiplicité, loin de faciliter la tâche, augmente considérablement le risque de se tromper.

En effet, même si vous détenez dans votre armoire des pièces « raricimes » de collectionneurs, elles vous paraitront totalement inutiles devant une mauvaise association des couleurs. Cependant, ce n’est pas pour cette raison que vous devez sortir en arborant le « look Voldemort » ou être tout le temps habillé en blanc comme un ange ou encore devenir le clown de votre quartier.

Personnellement, je ne suis pas vraiment adepte des « looks unicouleur » ou « monochrome » sauf pour la couleur noire. Sinon, la plupart du temps, j’essaie toujours de porter au minimum deux couleurs. Il est vrai que les couleurs neutres sont plus faciles à assembler, mais les couleurs vives donnent de l’allure.

Les règles de base pour associer des couleurs

Pour les hommes qui désirent tenter l’association de diverses couleurs, voici quelques règles de bases à respecter.

 Le blanc et le noir ne sont pas à proprement parler des couleurs dans le domaine de la mode. Ils sont neutres et vont avec tout. Vous pouvez donc leur associer toutes les couleurs que vous désirez. D’aucuns diraient que les couleurs sombres sont pour le bas, et les plus claires ou flashy pour le haut. Il faut dire que c’est relatif. Cependant, c’est surtout une question de mode et de « feeling ».

Il est recommandé de ne pas associer plus de trois couleurs au risque de faire un mauvais assemblage. Mais les professionnelles peuvent prendre ce risque, parce qu’ils ont déjà de la matière.

Le cercle chromatique

L’utilisation de cet outil peut s’apparenter à un jeu d’enfant, mais c’est drôlement efficace. Je vous conseille même de sauvegarder l’image et d’y jeter un coup d’œil de temps en temps.  Cela pourra vous aider à faire des combinaisons gagnantes.

Utilisation: Choisissez une couleur; les portions de chaque côté de cette couleur seront des couleurs similaires, la portion d’en face sera la couleur complémentaire et les couleurs contrastées s’obtiendront en formant un « Y » qui coupera la roue en trois. Prenons par exemple le bleu: ses couleurs similaires sont le bleu-foncé et le bleu-clair. La couleur complémentaire est l’orange et les couleurs contrastées sont le jaune et le rouge.

Les techniques pour associer les couleurs sans se tromper

Il existe deux grandes techniques permettant d’associer les couleurs sans se tromper. Elles reposent toutes deux sur le cercle chromatique.

Le contraste de couleurs

Il s’agit ici d’associer les couleurs opposées du cercle chromatique afin de trouver les couleurs complémentaires. Il faudra associer deux couleurs ou trois tout au plus afin de ne pas ressembler à un clown. La couleur la plus « flashy » sera mise là où on souhaite attirer le regard et en revanche la plus sombre, sur la zone où on préfèrerait que les yeux ne s’attardent pas.

Le camaïeu de couleurs

Cette technique permet de créer une vraie harmonie de couleurs. Cependant, elle n’est pas facile à réussir du premier coup, parce qu’il est très difficile d’associer des couleurs très proches ou similaires par exemple le vert canard et le dégradé de vert. Il faut donc notifier que la technique du camaïeu comporte un grand risque. En effet, si elle est mal gérée, la catastrophe ne sera pas loin.

Les faux pas à éviter

Il est recommandé d’éviter d’assembler les couleurs trop proches sur le cercle chromatique : c’est de mauvais goût. Aussi, il est vivement conseillé de veiller à ne pas dépasser trois couleurs. Outre ces points, il n’existe pas vraiment de censure à faire, car lorsque les associations sont bien travaillées, cela donne un combo gagnant. Le tout est de savoir s’assumer.

Les différentes possibilités de combinaison de couleurs

Blanc : Toutes les couleurs

Gris : Blanc, noir, vert

Rouge mat : Noir, gris, sable

Noir : Toutes les couleurs

Bordeaux : Beige, sable, gris clair

Rouge framboise : Blanc, noir

Rose : Gris, chocolat

Violet : Gris, marron

Bleu foncé : Rouge foncé, blanc, violet

Bleu marine : Violet, marron, gris, rouge

Jaune : Gris, noir, blanc

Turquoise : Fuchsia, marron, blanc cassé, violet foncé

Jaune doré : Gris, marron, noir

Marron foncé : Jaune foncé, vert foncé.

Bleu électrique : Marron clair, gris

Beige : Bleu ciel, marron, blanc, vert.

Vert foncé : Marron, orange foncée, bleu marine, gris

Marron foncé : Jaune foncé, vert foncé.

Vert olive : Marron, gris, bleu marine

Vert menthe : Marron, gris, bleu marine

Orange clair : Gris, marron, vert clair

Vert clair : Orange, marron clair

Orange foncé : Jaune clair, vert clair.

S’habiller est un art qui doit se faire suivant des règles précises, surtout en termes de couleurs. Cependant, ces dernières sont flexibles et doivent tenir également compte de la personnalité de chacun.


COMMENTAIRES (3)

  1. Retrolien: Le rose pour un homme: c’est mâle ? Oronce Bérenger

  2. Retrolien: LOOK DU JOUR : FUNKY WITH MY PANAMA — Oronce Bérenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez en temps réel et en priorité nos dernières actualités et offres.
Holler Box