MISSEBO : 07 choses à savoir avant d’y aller

Vous ne connaissez pas MISSEBO ? Vous blaguez j’espère !

Tout comme le marché DANTOKPA, sa réputation n’est plus à prouver. Pour parler le plus simplement possible, disons que c’est l’un des plus grands marchés de friperies de toute l’Afrique de l’Ouest. Presque tout le monde (oui, même votre blogueur préféré) y va. Vous doutez ? Si oui, alors je vous demande ceci : un jour au cours de la semaine, prenez le Zem (Taxi-moto) et allez-y. Mais avant d’y aller, il y a quelques petites choses que vous devez savoir.

NB : Ce message n’est pas adressé qu’aux néophytes. Il est adressé également à ceux qui fréquentent tous les jours (ou presque) ce grand marché.

1- Faire le tri dans vos vêtements

Je ne sais pas pour vous, mais c’est l’une des choses que j’ai du mal à mener au bout. Pas que cela soit compliqué ou fatigant, mais simplement parce que j’ai du mal à me débarrasser des vêtements (instant nostalgie). Le tri est la meilleure façon d’avoir une idée claire sur ce que vous avez, ce qui ne vous va plus, ce qui est usé et ce qu’il faut donner. Une fois cette étape passée, vous pourrez ensuite passer à la suite.

 

2- Faire une liste de ce que vous voulez acheter

Faire une liste de ce que vous voulez acheter est nécessaire au risque d’acheter des choses dont vous n’avez pas besoin ou que vous avez déjà. Cette phase est toute simple, après avoir fait le tri, prenez une feuille et un stylo, et notez tout ce qu’il vous faut. Cette astuce vous épargnera des dépenses inutiles.

3- Faire un budget

La principale erreur que font beaucoup de personnes, c’est de ne pas faire un budget. Alors, notez le montant que vous prévoyez dépenser.

 

4- Se faire accompagner d’un expert

Si vous ne maîtrisez pas Missèbo, mieux vaut vous faire accompagner par quelqu’un qui maitrise les bons coins. Dans ce grand marché de la friperie, les vêtements de marque cohabitent avec les contrefaçons, et sans le regard d’un expert, vous allez faire tout simplement de très mauvais choix. Des charlatans sont prêts à vous vendre tout et n’importe quoi, n’y allez donc pas seul si vous êtes un novice.

 

5- Garder un sac pour sécuriser ses affaires

L’un des pires cauchemars quand on va à Missèbo, ce sont les pickpockets. Pour sécuriser votre argent, votre téléphone et d’autres effets précieux, gardez un petit sac et surtout : prenez garde.

 

6- Ne jamais s’arrêter chez le premier vendeur

Le principal avantage d’un marché, c’est qu’il y a beaucoup de marchands, et qu’on peut bien chercher avant de faire un choix. Si vous allez à Missèbo, vous allez vous rendre compte que sans un peu de bon sens, vous allez passer votre journée chez le même vendeur, à acheter des choses qui ne vous plaisent pas : oui, ils sont très forts. Si vous ne trouvez pas ce que vous recherchez, rien ne vous empêche d’aller voir ailleurs.

7- Toujours marchander

La tactique à ce niveau est simple : ils disent 10000 FCFA, dites 3000. Eh oui, ils carburent à ça les marchands de Missèbo. N’hésitez surtout pas à être drastique et ferme. Et l’astuce s’il refuse votre prix est simple : faites semblant de tourner les talons…dans 90% des cas, il vous rappellera.


COMMENTAIRES (2)

  1. Fantastique ce article. On adore ♥

    Répondre
    1. Ça fait plaisir de lire ça 😍

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez en temps réel et en priorité nos dernières actualités et offres.
Holler Box